Femmes indiennes illustres de notre famille.

Au cours de mes recherches, j’ai découvert plusieurs personnages féminins qui ont eu un rôle remarqué à la Réunion.

La grande majorité des premières femmes indiennes est arrivée en novembre 1678 par “Le Rossignol”, un hourque de 90 tonneaux, en provenance de Surate, Gujarat (Inde).

Les colons réunionnais ayant “besoin” de femmes pour fonder leur foyer, la Compagnie des Indes Orientales organisa cette expédition en accord avec les autorités portugaises installées en Inde.

Imaginez le déracinement complet pour ces femmes, qui ont violemment quitté leur famille et leur lieu de vie, déposées à l’îsle Bourbon et qui devront faire face à tous ces colons en recherche d’une épouse.

Toutes ces femmes, habitant dans des comptoirs portugais en Inde, sont baptisées et portent des patronymes portugais qui seront rapidement créolisés (Dos Rosarios -> Rosaire, Texere -> Técher, etc.).

Liste des 14 jeunes femmes arrivées par “Le Rossignol” :

  1. Françoise Rosaire,
  2. Domingue des Rosaires (sœur de la première),
  3. Domingue des Rosaires (fille de la première),
  4. Catherine Mise,
  5. Monique Pereira,
  6. Andrée Texere,
  7. Marguerite Texere,
  8. Ignace Texere,
  9. Thérèse Héros,
  10. Catherine Héros,
  11. Geneviève Mila,
  12. Félicie Vincente,
  13. Sabine Rabelle,
  14. Louise Fonséque.

Ces femmes sont les grands-mères indiennes de tous les réunionnais. Et, à de très rares exceptions, elles sont présentes dans la généalogie des descendants de Jean-Baptiste François de Lanux (1702-1772).

Sources :

  • Dictionnaire généalogique des familles de l’île Bourbon (1665-1810) de Camille Ricquebourg
  • L’épopée des cinq cents premiers réunionnais – Dictionnaire du peuplement (1663~1713) de Jules Benard et Bernard Monge.
  • Anthologie des femmes illustres de la Réunion de 1663 à nos jours de Frédéric Mocatel
  • Archives familiales.
  • Archives de la Compagnie des Indes Orientales (Musée de Port-Louis à Lorient).
  • Wikipedia / Portail de l’esclavage à la Réunion / Anom
  • Archives départementales de la Réunion

Documents :

Comptoirs portugais en Inde.
Exemple de Houcre (Hourque)
Print Friendly, PDF & Email

Vues : 12

Share

Laisser un commentaire